De nouvelles images satellite démontrent que la Corée du Nord procède à d'importants travaux de construction pour développer davantage ses installations sur un site de lancement déjà utilisé pour mettre une fusée en orbite, en décembre dernier, selon un institut de recherche américain.

ASSOCIATED PRESS

Les travaux sur le site de Sohae, près de la frontière avec la Chine, au nord-ouest du pays, comprennent ce qui pourrait bien être un nouveau pas de tir pour des missiles balistiques mobiles.

L'Institut États-Unis-Corée à John Hopkins School of Advanced International Studies a souligné qu'il s'agissait là d'une analyse préliminaire, basée sur l'étude d'images satellite dans le domaine public, la plus récente ayant été prise dimanche dernier.

L'analyse a été fournie à l'Associated Press avant sa publication, vendredi, sur le site web de l'institut, 38 North.

Les travaux de construction consistent entre autres en des rénovations touchant des routes et d'autres installations. Selon l'institut, tout nouveau tir de fusée est improbable pendant les six prochains mois.