Un porte-conteneurs de 316 m de long s'est brisé en deux dans l'océan Indien et sa partie arrière dérive au gré des courants, tandis que le sort de la partie avant n'est pas connu, a-t-on appris jeudi auprès de l'armateur nippon Mitsui OSK Lines.

Publié le 20 juin 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

La compagnie maritime indique sur son site internet que le navire s'est brisé en deux lundi, alors que les conditions météorologiques étaient mauvaises. Elle précise que l'équipage, composé de 26 marins, a pu être recueilli par un navire se trouvant à proximité.

La partie arrière du navire, qui bat pavillon des Bahamas, dérivait mercredi vers l'est-nord-est, selon la compagnie nipponne. Selon la position communiquée (13°00»N 61°29»E), elle se trouvait à quelque 750 km des côtes du Sultanat d'Oman.

En revanche, l'armateur n'était pas en mesure jeudi d'indiquer la position de la partie avant en raison d'une «mauvaise visibilité liée à de mauvaises conditions météo».

Le Mol Comfort, qui provenait de Singapour et faisait route vers Jeddah (Arabie Saoudite), a été construit en 2008 et transportait 7041 EVP (équivalents vingt pieds).

La compagnie maritime assure qu'aucune fuite de fioul de grande ampleur n'est à déplorer, mais que quelques conteneurs ont pu tomber à l'eau ou être endommagés lors de l'accident.

Elle précise avoir demandé l'intervention d'une société de remorquage et indique qu'un patrouilleur est parti mercredi du port de Jebel Ali (Émirats Arabes Unis) et qu'il est attendu dans la zone lundi.