Au moins cinq insurgés ont été tués jeudi dans une attaque de drone américain visant un repaire d'insurgés dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan, ont indiqué des sources des services de sécurité pakistanais.

LA PRESSE

«Le drone a tiré deux missiles sur une maison de la ville de Hassokhel», à 25 kilomètres à l'est de Miranshah», la principale ville du Nord Waziristan, connu pour être un bastion des talibans et des militants liés à Al-Qaïda, a expliqué un responsable des services de sécurité.

«Pour le moment, cinq corps ont été récupérés» des décombres, a-t-il ajouté.

Deux autres sources officielles ont confirmé l'attaque, précisant que le bilan pourrait s'aggraver.

Deux missiles tirés sur une maison de la zone de Tabai, près de Miranshah, par un drone américain avaient fait quatre morts parmi les insurgés mercredi.

Le Pakistan et les Etats-Unis tentent actuellement d'améliorer une grave crise dans leurs relations apparue l'année dernière à la suite du raid secret américain au cours duquel Oussama Ben Laden a été tué et d'attaques aériennes qui ont causé la mort de 24 soldats pakistanais.

Les Pakistanais estiment que les attaques de drones sont contre-productives et minent les efforts gouvernementaux pour séparer les tribus des militants, violent la souveraineté pakistanaise, tuent des civils et alimentent les sentiments anti-américains.

La fréquence des attaques américaines a diminué ces derniers mois, mais les responsables américains les estimeraient trop utiles pour les arrêter complètement.