Le premier porte-avions chinois fera ses premières sorties d'essais en mer la semaine prochaine, sur fond de tensions croissantes en mer de Chine méridionale, a indiqué hier la presse de Hong Kong.

ASSOCIATED PRESS

Début juin, l'Armée populaire de libération a officiellement reconnu l'existence de ce navire incarnant l'ambition navale chinoise.

Le Hong Kong Commercial Daily rapporte que des tests de petite envergure seront réalisés pour coïncider avec le 90e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois, le 1er juillet.

La Chine a rénové cet ancien navire soviétique, qu'elle a acheté à l'Ukraine en 1998.

Le quotidien ajoute que l'activité à bord du navire, qui est à quai au port septentrional de Dalian, s'est accélérée au cours des derniers jours.

Le Hong Kong Commercial Daily précise que le porte-avions sera formellement inauguré en octobre.