Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il s'est dit en faveur d'une dénucléarisation de la péninsule coréenne, lors de sa visite officielle en Chine, a rapporté jeudi la presse d'État chinoise.

Publié le 26 mai 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous espérons un apaisement de la situation dans la péninsule coréenne, sommes en faveur de l'objectif d'une dénucléarisation de la péninsule coréenne et appelons à une reprise rapide des négociations à six», a déclaré Kim, selon des propos rapportés par la télévision d'État CCTV.

Le régime de Pyongyang, soutenu par la Chine, s'est déjà dit prêt à reprendre les discussions sur son programme nucléaire et à suspendre ses essais atomiques.

Les deux Corées, la Chine, les États-Unis, le Japon et la Russie participent aux pourparlers à six, dont Pyongyang a claqué la porte en avril 2009.