Six soldats de la force de l'OTAN et deux militaires afghans ont été tués dimanche dans l'explosion d'un minibus bourré d'explosifs conduit par un kamikaze à l'entrée d'une base militaire conjointe de l'ISAF et l'armée afghane dans la province de Kandahar dans le sud de l'Afghanistan.

ASSOCIATED PRESS

Six soldats de la force de l'OTAN et deux militaires afghans ont été tués dimanche dans l'explosion d'un minibus bourré d'explosifs conduit par un kamikaze à l'entrée d'une base militaire conjointe de l'ISAF et l'armée afghane dans la province de Kandahar dans le sud de l'Afghanistan.

Cet attentat-suicide, le plus meurtrier pour les troupes de la coalition depuis le début du mois, s'est produit dans le district Zhari de Kandahar, selon les autorités afghanes, là où le mollah Omar avait organisé le mouvement fondamentaliste des talibans au début des années 1990.

Un porte-parole des talibans Qari Yousuf Ahmadi a revendiqué l'attentat.

La Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) n'a pas révélé les nationalités des six soldats tués. AP