De nouveaux tirs ont été entendus jeudi à proximité d'un hôtel de Bombay où un groupe d'hommes armés a pris mercredi des occupants en otages, selon un correspondant de l'AFP.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Des tirs ont été entendus provenant de l'aile nord-ouest de l'hôtel de luxe Trident/Oberoi, alors que des forces armées ont lancé une opération pour libérer quelque 200 personnes encore retenues à l'intérieur, selon le journaliste.

Quatorze personnes ont juste avant été évacuées de l'hôtel par des policiers, a indiqué un responsable de la police de Bombay, Snajay Barve, précisant que l'armée se trouvait encore à l'intérieur de l'établissement de luxe.

Le vice-président du Groupe d'hôtels Oberoi, S.S. Mukherji, avait indiqué peu avant que près de 200 personnes étaient encore retenues jeudi dans l'hôtel.