Le premier ministre thaïlandais Somchai Wongsawat a rejeté mercredi l'appel du chef de l'armée à convoquer des élections anticipées pour résoudre la crise politique qui dure depuis des mois.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Au cours d'une adresse télévisée à la nation, M. Somchai a déclaré que les manifestants anti-gouvernementaux, qui occupent l'aéroport international de Bangkok et des édifices gouvernementaux en réclamant sa démission, tentaient de renverser le processus démocratique.

«J'assure de nouveau le peuple que le gouvernement, qui est légitime et issu d'élections, fonctionnera jusqu'à la fin», a dit M. Somchai.