L'agence de presse officielle nord-coréenne a publié mardi deux nouvelles photos de Kim Jong Il en public, dans l'espoir de faire taire la rumeur selon laquelle le dictateur de Pyongyang, âgé de 66 ans, aurait été victime d'une attaque cérébrale cet été.

ASSOCIATED PRESS

Les clichés datés de «la fin octobre», sans plus de précision, montrent le «Cher dirigeant» visitant des usines dans la ville de Sinuiju, à la frontière chinoise, selon la légende de KCNA. Kim Jong Il y apparaît à côté d'un gros bulldozer orange et devant un bâtiment, l'air en forme, portant un manteau marron et des lunettes de soleil.

Mais sur 30 images fixes diffusées par la télévision d'Etat nord-coréenne et publiées par le ministère sud-coréen de l'Unification, on note que Kim Jong Il garde toujours la main gauche dans la poche de sa veste. Or un accident vasculaire cérébral peut provoquer une paralysie, et la rumeur suggère que le sexagénaire souffrirait de séquelles affectant la main gauche.

Les spéculations sur la santé de Kim Jong Il vont bon train dans la mesure où la Corée du Nord, puissance nucléaire, est gouvernée d'une main de fer et où aucun éventuel successeur n'a été publiquement désigné. En outre, Pyongyang menace de limiter la circulation entre les deux Corée en représailles au durcissement de ton du nouveau gouvernement de Séoul envers le Nord.