(Washington) Le président américain Joe Biden s’est entretenu par téléphone lundi avec le nouveau premier ministre japonais Fumio Kishida, et l’a félicité pour son élection, a annoncé la Maison-Blanche dans un communiqué.

Agence France-Presse

L’alliance entre les États-Unis et le Japon « est la pierre angulaire de la paix, de la sécurité et de la prospérité dans la région indopacifique et le monde », ont appuyé les deux dirigeants lors de cet appel, selon la Maison-Blanche.

Plus tôt lundi, la présidence américaine avait déjà publié un communiqué dans lequel Joe Biden se disait « impatient de travailler étroitement avec le premier ministre Kishida pour renforcer notre coopération dans les mois et années à venir ».

Le président américain a également loué l’ancien premier ministre Yoshihide Suga, le remerciant pour les efforts déployés « pour faire avancer l’alliance États-Unis/Japon ».

Fumio Kishida, 64 ans, le nouveau chef du parti au pouvoir au Japon, a été élu lundi premier ministre par le Parlement et a dévoilé peu après son gouvernement.

Le gouvernement sortant dirigé par Yoshihide Suga, 72 ans, avait démissionné en bloc dans la matinée. Quittant le pouvoir au bout d’un an seulement, M. Suga était devenu très impopulaire pour sa gestion critiquée de la crise sanitaire et son maintien coûte que coûte des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo cet été.