(Rangoun) L’ex-dirigeante Aung San Suu Kyi, renversée lundi par un coup d’État, est « assignée à résidence » dans la capitale Naypyidaw et « en bonne santé », a indiqué vendredi un porte-parole de son parti.

Agence France-Presse

« Elle est assignée à résidence […] et en bonne santé à son domicile », a indiqué Kyi Toe, porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Aung San Suu Kyi a été inculpée pour avoir enfreint une obscure règle commerciale. Plusieurs autres responsables de la LND ont également été interpellés.