(Brisbane) La ville australienne de Brisbane a décrété un confinement immédiat de trois jours de sa population, après qu’un employé d’un hôtel accueillant des personnes placées en quarantaine a contracté la souche très infectieuse de la COVID-19 découverte au Royaume-Uni.

Agence France-Presse

À partir de vendredi soir, plus de deux millions d’habitants du Grand Brisbane doivent rester à la maison, ont déclaré les autorités.

« Si nous voulons arrêter la propagation de cette souche infectieuse, cette souche britannique, nous devons agir immédiatement », a déclaré à la presse la première ministre de l’État du Queensland en Australie, Annastacia Palaszczuk.

De longues files d’attente se sont rapidement formées devant les commerces de la ville conduisant les autorités à ne pas se céder à la panique pour effectuer leurs provisions.  

En dépit du confinement, les habitants seront toujours autorisés à acheter les produits de première nécessité.  

Dans le grand centre commercial de Brisbane, le Queen Street Mall, les habitants de la troisième plus grande ville du pays, se disaient favorables aux mesures destinées à éviter que le variant britannique de la COVID-19 ne se développe.

Pour Andy McPhee, 51 ans, un habitant de Brisbane travaillant pour une société internationale, un confinement de trois jours n’est pas grand chose par rapport à celui imposé à ses collègues vivant à l’étranger.  

« Un cas devient deux et deux cas deviennent dix, donc avant que vous le sachiez, cela peut devenir un peu incontrôlable ».

Les Britanniques ont signalé mi-décembre à l’OMS l’existence de ce variant plus contagieux que les souches de COVID-19 précédemment détectées en Australie.

Plusieurs cas apparus au Royaume-Uni et en Afrique du Sud ont été détectées ces dernières semaines chez des voyageurs placés en quarantaine à leur retour de l’étranger.

Le premier cas transmis localement l’aurait été par un agent de ménage qui a été en contact avec un voyageur rentrant dans le pays et placé en quarantaine dans un hôtel.

Ce confinement signifie un retour de restrictions comme la ville n’en a pas connues depuis mars, les habitants de Brisbane ayant reçu l’ordre de rester à la maison et de porter des masques lorsqu’ils sortent de chez eux.

Les autorités australiennes ont limité les déplacements à destination et en provenance de Brisbane.  

Par ailleurs, les mesures mises en place pour les voyageurs en provenance de l’étranger vont être renforcés.

Le premier ministre australien Scott Morrison a annoncé qu’ils devront désormais se soumettre à des tests avant d’embarquer à destination de l’Australie.  

Le faible nombre d’arrivées de l’étranger sera par ailleurs réduit de 50 %.

« Il y a beaucoup d’inconnues et d’incertitudes concernant cette nouvelle souche, et c’est pourquoi nous pensons que ce principe de précaution, est très judicieux », a déclaré M. Morrison.

L’État du Queensland n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission communautaire vendredi.  

Jusqu’à présent, Brisbane faisait partie des nombreuses villes australiennes qui connaissaient un relatif retour à la normalité.  

M. Morrison a annoncé jeudi son intention d’avancer les campagnes de vaccinations, qui devraient maintenant commencer en février.

L’Australie a enregistré quelque 28 500 cas de COVID-19 et 909 décès, pour une population d’environ 25 millions d’habitants.