(Pékin) La Chine affirme que l’insistance du secrétaire d’État américain Mike Pompeo à qualifier le nouveau coronavirus de « virus de Wuhan » est sinistre.

La Presse canadienne

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, estime que le vocabulaire de Mike Pompeo est une diversion des questions importantes et qu’il cherche à stigmatiser la Chine.

Wuhan est la métropole chinoise de la province de Hubei dans laquelle le nouveau coronavirus s’est révélé, en décembre dernier. Depuis, le virus s’est répandu comme une traînée de poudre dans le monde, y compris aux États-Unis.

L’expression » virus de Wuhan’’a été utilisée par Mike Pompeo lors d’une réunion en ligne des ministres des Affaires étrangères des pays du G7 à laquelle François-Philippe Champagne, du Canada, a pris part. L’insistance du secrétaire d’État américain aurait incité ses homologues à refuser la diffusion d’un communiqué conjoint.

Il y a plusieurs jours, le président des États-Unis, Donald Trump, a utilisé l’expression « virus chinois » lors de messages transmis sur Twitter.

Pour sa part, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu qu’il fallait éviter d’associer au nom du virus une notion géographique.