Les Québécois Diane et Bernard Ménard, en quarantaine sur le bateau Princess Diamond au large du Japon, ont tous les deux reçu la confirmation qu’ils sont atteints du coronavirus COVID-19.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

« Nous serons transportés dans un hôpital militaire demain [dimanche] matin », a dit Mme Ménard dans une conversation écrite à La Presse.

Vendredi soir, Mme Ménard croyait être atteinte d’un simple rhume, avait-elle dit à La Presse. Le couple de l’Outaouais n’avait pas encore reçu ses résultats alors, mais restait confiant, puisqu’il s’était fait dire qu’un résultat positif était communiqué en deux jours et qu’ils avaient passé les tests quatre jours auparavant.

Mme Ménard a témoigné avoir un peu de fièvre, mais se sentir « surtout fatiguée ».

PHOTO FOURNIE PAR DIANE MÉNARD

Bernard et Diane Ménard

67 nouveaux cas

Soixante-sept nouveaux cas de COVID-19 ont été annoncés samedi parmi les passagers se trouvant sur le navire de croisière en quarantaine au large du Japon.

Le résultat de 217 tests supplémentaires rendu public par le ministre japonais de la Santé porte à 285 le nombre de passagers et membres d’équipage sur lesquels la présence du virus a été constatée, sans compter un officier de quarantaine qui avait par ailleurs lui aussi été infecté.

Washington avait annoncé un peu plus tôt samedi, dans une lettre adressée aux passagers américains du paquebot Diamond Princess maintenu depuis début février en quarantaine au large de Yokohama, son intention de les évacuer.

- Avec Agence France-Presse