(Washington) Les tests de diagnostic du nouveau coronavirus Covid-19 développés et mis à disposition par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains pour d’autres pays ne fonctionnent pas bien, a annoncé une responsable mercredi.

Agence France-Presse

Les CDC ont développé un kit de diagnostic pour le virus et ont commencé le 5 février à les envoyer à des laboratoires certifiés aux États-Unis, dans chacun des 50 États, afin d’accélérer la détection locale des cas.  

Certains résultats ni positifs ni négatifs

Mais des laboratoires américains ont constaté, lors de la procédure standard de vérification du test, qu’il pouvait produire des résultats non concluants, ni positifs, ni négatifs.

« Certains États ont obtenu des résultats de laboratoires non concluants », a déclaré Nancy Messonnier, directrice des maladies respiratoires aux CDC.

« Nous pensons que l’un des trois réactifs ne fonctionne pas de façon uniforme », a-t-elle expliqué. « C’est pourquoi nous sommes en train de refabriquer ce réactif ».

Le gouvernement américain a dit mardi que 36 pays avaient passé commande d’un kit, chaque kit pouvant tester 700 à 800 échantillons. Après avoir dit que ces kits avaient commencé à être expédiés aux laboratoires internationaux, les CDC ont indiqué à l’AFP mercredi que les envois n’avaient en réalité pas encore eu lieu à cause du problème rapporté aux États-Unis.

Pour l’instant comme depuis le début de l’épidémie, tous les tests américains continuent d’être réalisés à Atlanta, au siège des CDC.

A ce jour, les États-Unis comptent 13 cas confirmés de Covid-2019.

Note de la rédaction : une version précédente de ce texte indiquait que les tests avaient été expédiés à certains pays les ayant commandés. Les CDC ont précisé à l’AFP mercredi que les expéditions ont été annulées avant les envois vers les laboratoires internationaux.