(Pékin) Un homme armé d’un couteau a tué sept personnes et blessé sept autres dimanche dans une petite ville du nord-est de la Chine, pour une raison encore inconnue, selon un média d’État.

Agence France-Presse

Le drame s’est produit dimanche matin dans les rues de Kaiyuan dans la province du Liaoning, a indiqué l’agence de presse Chine nouvelle.

L’assaillant a fait sept morts et sept blessés dans ce qui semble être une « attaque indiscriminée », puis a été arrêté par la police devant un établissement de bains, selon la même source.

Une enquête pour déterminer les circonstances du drame est en cours, a indiqué le Bureau de la sécurité publique de Kaiyuan dans un communiqué diffusé sur le réseau social Weibo.

Les attaques au couteau ne sont pas rares en Chine, faute d’autres instruments servant à tuer dans un pays où le port d’une arme à feu n’est pas autorisé pour les citoyens ordinaires.  

Elles sont régulièrement menées à l’aveugle par des personnes s’estimant victimes d’une injustice et désirant se venger de la société.

En février 2019, un homme qui soupçonnait sa femme d’adultère a poignardé à mort huit personnes et en a blessé sept autres dans un village de la province du Gansu (nord-ouest).

En avril 2018, un individu avait tué neuf collégiens à la sortie de leur établissement dans la province du Shaanxi (nord) et en avait blessé 12 autres. L’homme âgé de 28 ans avait dit avoir agi par vengeance après avoir été victime de harcèlement lorsqu’il était élève du même collège.