(Pékin) Au moins 21 personnes sont mortes en Chine mardi lorsque l'autobus à bord duquel elles avaient pris place a brusquement plongé dans un lac, selon les autorités.

Agence France-Presse

Le drame s’est déroulé vers 12 h (minuit à Montréal) dans la ville d’Anshun, dans la province pauvre du Guizhou (sud-ouest), a indiqué le bureau provincial chargé des situations d’urgence.

Des étudiants passant les épreuves du baccalauréat chinois, qui ont débuté mardi matin, se trouvaient à bord de l'autobus, a affirmé la télévision publique CCTV, qui cite des témoins.

Elle a publié sur l’internet des images de vidéosurveillance montrant le véhicule dévier de son trajet et traverser le sens de circulation opposé avant de défoncer une barrière de sécurité et de plonger dans un lac situé en contrebas d’une petite pente.

« Selon le dernier bilan établi à 17 h 30, 36 personnes ont été sorties de l’eau. Parmi elles figurent 21 morts et 15 blessés. Les blessés ont été conduits à l’hôpital pour y être soignés », ont indiqué les autorités locales.  

CCTV a mis en ligne des photos de sauveteurs en train d’extraire du lac à l’aide de câble le véhicule noir et bleu.

Les pompiers du Guizhou ont publié sur le réseau social Weibo une vidéo montrant des plongeurs à la recherche d’éventuelles victimes.

Au total, 19 camions de pompiers, 21 canots pneumatiques et 97 secouristes ont été mobilisés, selon le ministère chinois des Situations d’urgence.

Les autorités n’ont pas confirmé si des lycéens se trouvaient effectivement à bord de l'autobus.

Les raisons de la catastrophe n’étaient pas claires dans l’immédiat.

Fin 2018, une dispute à bord d’un aurobus public qui circulait sur un pont à Chongqing (sud-ouest) avait provoqué la chute du véhicule dans le Yangtsé, le plus long fleuve de Chine, et la mort d’au moins 13 personnes.