(Pékin) L’effondrement d’un hôtel réquisitionné comme lieu de quarantaine contre le coronavirus dans l’est de la Chine a fait au moins quatre morts, a indiqué dimanche le ministère chinois des Situations d’urgence.

Agence France-Presse

Sur 71 personnes prises au piège samedi au moment du sinistre, 42 ont été sorties des décombres, dont quatre sans vie et cinq personnes sont dans un état grave, a précisé le ministère sur son site internet.

L’établissement, situé à Quanzhou dans la province du Fujian, s’est écroulé samedi vers 19 h 30 (11 h 30 GMT) pour une raison indéterminée.  

La télévision publique CCTV avait dans un premier temps fait état de 48 personnes extraites des décombres dimanche matin. La chaîne n’avait cependant donné aucun détail sur leur état de santé.

PHOTO CHINATOPIX VIA AP

L’hôtel Xinjia, qui compte 80 chambres, avait récemment été converti en installation de quarantaine pour des personnes ayant été en contact avec des patients contaminés par le nouveau coronavirus.

Des images diffusées par CCTV ont montré des équipes de sauveteurs et du personnel médical vêtu de masques et de combinaisons intégrales s’activer sur les lieux dans l’obscurité. Des pelleteuses étaient également en action sur un amas de débris.

Sur les images, seule la charpente métallique du bâtiment semblait avoir résisté à l’effondrement.

Selon les autorités locales de Quanzhou, plus de 700 sauveteurs ont été déployés sur place.

L’agence de presse officielle Chine nouvelle a pour sa part indiqué sans plus de détails que le propriétaire de l’hôtel allait faire l’objet d’un interrogatoire.

La ville a enregistré 47 cas de contamination depuis le début de l’épidémie COVID-19 en décembre dernier.

Le coronavirus a fait en Chine 27 nouveaux morts dimanche, portant le nombre total de décès dans le pays à 3097 et au moins 80 695 personnes ont été contaminées depuis le début de l’épidémie, a annoncé la commission nationale de la Santé.