(Séoul) Le leader nord-coréen Kim Jong-un a supervisé mercredi les essais d’un nouveau système de tirs de fusées multiples, a annoncé l’agence d’État nord-coréenne KCNA.

Agence France-Presse

M. Kim « a dirigé un tir d’essai d’un système de lancement multiple de fusées guidées de gros calibre le 31 juillet », a indiqué KCNA.

La Corée du Sud avait annoncé mercredi à l’aube que Pyongyang avait lancé deux « missiles balistiques », quelques jours après les tirs de deux autres projectiles de courte portée pour protester contre des exercices militaires conjoints prévus entre Séoul et Washington.

Le leader nord-coréen « a exprimé de façon répétée sa satisfaction quant au résultat du tir d’essai » et a remercié les scientifiques et le personnel ayant « construit un autre magnifique système de lancement multiple de fusées de style coréen », a affirmé KCNA.

L’agence n’a pas fourni de détails sur le système de lancement en question.

En juin, Kim Jong-un et le président américain Donald Trump étaient convenus, lors d’une rencontre impromptue dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule coréenne, de reprendre les discussions sur le programme nucléaire de Pyongyang.

Mais cet engagement ne s’est pour l’heure pas concrétisé et la Corée du Nord a averti récemment que le processus pourrait dérailler si les manœuvres conjointes se déroulaient comme prévu en août en Corée du Sud.