Source ID:; App Source:

La Corée du Sud accepte une offre de discussion de la Corée du Nord

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il... (Photo: AFP)

Agrandir

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il

Photo: AFP

Agence France-Presse
Séoul

La Corée du Sud a annoncé dimanche avoir accepté l'offre de discussion de sa voisine du Nord à propos d'un projet industriel conjoint dans le parc industriel frontalier de Kaesong, après des mois de tensions entre les deux pays.

La rencontre, prévue le 21 avril, serait le premier contact officiel entre les Corées depuis plus d'un an. «Le gouvernement accepte l'offre nord-coréenne et prévoit d'avoir des discussions à Kaesong le 21 avril», a déclaré la porte-parole du ministère sud-coréen de l'Unification chargé des relations avec Pyongyang.

On ignorait dans l'immédiat la nature exacte des discussions prévues.

Le parc industriel de Kaesong, situé dans la ville frontalière nord-coréenne du même nom, est censé symboliser le partenariat économique entre les Corées.

Financé par Séoul et ouvert en 2005, il emploie plus de 39 000 Nord-Coréens travaillant pour le compte de 98 sociétés du Sud.

Depuis plusieurs mois, les incidents s'y multiplient et Pyongyang ferme régulièrement sa frontière aux employés sudistes alors que les relations intercoréennes sont au plus bas.

Le 30 mars, un employé sud-coréen qui aurait critiqué le régime nord-coréen a été placé en détention par les autorités de Pyongyang à Kaesong où les autorités sud-coréennes n'ont pu avoir accès à leur ressortissant.

Le dialogue entre les deux voisins, toujours officiellement en état de guerre depuis le sanglant conflit de 1950-53, s'est détérioré depuis l'arrivée au pouvoir en février 2008 du président sud-coréen Lee Myung-bak.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer