Source ID:; App Source:

Cyclone au Bangladesh: les habitants évacués rentrent chez eux

Des centaines de milliers de personnes évacuées vendredi dans le sud-est du... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Agence France-Presse
CHITTAGONG

Des centaines de milliers de personnes évacuées vendredi dans le sud-est du Bangladesh ont pu rentrer chez elles après le passage d'un cyclone relativement peu puissant qui a fait au moins un mort et des dégâts matériels, ont annoncé samedi les autorités.

La tempête Bijli, soufflant à 90 km/h, avait touché le pays vendredi soir au niveau de la ville de Cox's Bazar, après s'être affaiblie à l'approche de la terre. «Le cyclone n'était pas très fort. Nous avons pris des mesures de précaution et tous les gens vivant dans les zones situées au niveau de la mer ont été mis à l'abri», a déclaré à l'AFP le chef de la police de Cox's Bazar, Motiur Rahman, ajoutant que les habitants évacués avaient été autorisés à rentrer chez eux samedi matin.

Un garçon de neuf ans a été tué par la chute d'un arbre sur sa maison et deux autres personnes, en mauvaise santé, sont mortes pendant l'évacuation, a indiqué le responsable policier.

«Des dizaines de maisons aux toits de chaume ont été détruites et des arbres arrachés», a-t-il ajouté.

Le chef de l'administration du district de Chittagong, Farid Uddin Ahmed, qui supervise les opérations de secours organisées sur 300 kilomètres de côtes, a indiqué que les secouristes tentaient encore de gagner les zones reculées.

«Des maisons ont été détruites mais globalement les dégâts sont minimes parce que la marée était basse» au plus fort de la tempête, a-t-il précisé.

Le port de Chittagong, le plus important du Bangladesh, a rouvert samedi midi.

Il s'agit du premier cyclone de la saison des pluies 2009 au Bangladesh, habitué des orages tropicaux en période de mousson.

Coutumier des catastrophes naturelles, le Bangladesh a mis sur pied un système d'alerte anti-cyclonique très efficace et a construit de nombreux abris sur ses côtes, permettant de sauver à chaque fois des milliers de vies.

Ce pays pauvre d'Asie du Sud, dont une bonne partie du territoire se situe juste au niveau de la mer, se remet à peine du passage le 15 novembre 2007 du cyclone Sidr, qui avait fait 3 300 morts, 800 disparus, 8,7 millions de sinistrés et 1,5 milliard de dollars de dégâts.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer