Source ID:; App Source:

Le Japon veut détecter les missiles dès leur mise à feu depuis l'espace

Le Japon ambitionne de développer un système de satellites capables de détecter... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Tokyo

Le Japon ambitionne de développer un système de satellites capables de détecter un départ de missiles balistiques, indique un document gouvernemental publié vendredi.

Un groupe de travail dépendant du cabinet du Premier ministre japonais préconise dans ce rapport le lancement de recherches spatiales dans un but militaire.

Il suggère notamment de concevoir des capteurs qui permettraient de détecter «la mise à feu de missiles depuis l'espace».

Ce document est rendu public à la veille d'un tir de missile par la Corée du Nord, qui a annoncé le lancement d'un «satellite» entre samedi et mercredi.

Le Japon, bridé par sa Constitution pacifiste et ses accords de défense avec les Etats-Unis, dispose d'une flotte de satellites espions destinés à scruter la région, mais leurs capacités de recueil de données sont très limitées. La mise en place de ce premier dispositif spatial avait été décidée après les essais de missiles effectués en 1998 par Pyongyang.

Selon les experts, la détection d'un tir de missile depuis l'espace exige le développement de «capteurs à rayons infrarouges ultra-sensibles» qui puissent différencier les fumées, ainsi que la création d'une base de données pour recenser les modélisations numériques associées.

Un tel système pourrait aussi, selon eux, trouver des applications civiles, notamment pour repérer sur-le-champ des départs d'incendie.

Sous un chapitre intitulé «nouveaux développements et utilisation de l'espace pour renforcer la sécurité nationale», les documents mentionnent également la nécessité de concevoir des technologies nouvelles pour surveiller les routes maritimes depuis l'espace, assurer la sécurité des bateaux battant pavillon nippon et déceler la présence de navires étrangers aux alentours de l'archipel.

Jusqu'à présent, le Japon ne concevait ses programmes spatiaux que dans un but pacifique, mais une nouvelle «loi fondamentale sur l'espace», adoptée l'année dernière, l'autorise désormais à lancer des recherches et à utiliser l'espace à des fins militaires avec des moyens de plus grande précision.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer