Source ID:; App Source:

Les Pakistanais affluent pour l'hommage à Bhutto

Des partisans de Benazir Bhutto prient à l'endroit... (Photo: AP)

Agrandir

Des partisans de Benazir Bhutto prient à l'endroit où elle a été tuée.

Photo: AP

Agence France-Presse
Larkana

Des dizaines de milliers de Pakistanais affluaient vendredi autour de la tombe de l'ancien premier ministre Benazir Bhutto, à la veille de la grande journée devant marquer le premier anniversaire de son assassinat, a annoncé un responsable de son parti.

Plus de 35 000 personnes étaient déjà arrivées dans la matinée dans le village reculé de Garhi Khuda Bakhsh (sud), où une importante cérémonie est prévue pour samedi autour du mausolée de la famille Bhutto, a déclaré à l'AFP le porte-parole du Parti du peuple pakistanais (PPP), Ijaz Durrani.Le veuf de Mme Bhutto, Asif Ali Zardari, président du Pakistan depuis septembre, et son fils, Bilawal Bhutto Zardari, tous deux coprésidents du PPP, sont attendus samedi pour mener la procession à sa mémoire.

La cérémonie de commémoration doit débuter à 9h00 heure locale (23h HNE) par une lecture du Coran, le livre saint de l'islam. Il est ensuite prévu que M. Zardari et son Premier ministre, Yousuf Raza Gilani, s'adressent à la foule.

Selon le PPP, près de 8000 policiers, éléments des forces paramilitaires, membres du parti et volontaires sont arrivés sur place pour protéger M. Zardari, son fils, M. Gilani et les autres dignitaires du PPP, et déjouer d'éventuels attentats.

Vendredi, le village entier était couvert de portraits de Benazir Bhutto, et toutes sortes d'objets souvenirs, des posters aux CD gravés de ses discours, étaient proposés.

Plusieurs centaines de milliers de personnes y sont attendues samedi.

Les partisans de l'ex-Premier ministre arrivaient sur place en train, en voiture, à bord de cars, à vélo et même à pied, a ajouté M. Durrani, interrogé à Larkana, sur la route conduisant au village tout proche. Des centaines de tentes ont été montées pour permettre à ceux qui en ont besoin de dormir à proximité du mausolée vendredi soir, a précisé à l'AFP un responsable de la police.

M. Zardari a demandé aux responsables locaux de prendre en charge l'approvisionnement en vivres des participants à l'hommage, a précisé M. Durrani.

La ministre de l'Intérieur de la province méridionale du Sindh, Zulfiqar Mirza, a prévenu de l'éventualité de violences liées à ces célébrations.

Le porte-parole provincial, Waqar Mehdi, s'est, lui, voulu plus rassurant, affirmant que les autorités avaient pris les précautions nécessaires.

Des caméras de surveillance ont été installées sur place, et les participants devront passer par des portiques détecteurs de métaux.

Plus de 50 attentats suicide ont ensanglanté le Pakistan cette année, dont un, énorme, a dévasté en septembre une partie de l'hôtel Marriott, un palace de la capitale Islamabad, faisant au moins 60 morts et plus de 260 blessés.

D'autres commémorations sont prévues samedi au Pakistan, où un jour férié a été décrété pour permettre à la population de rendre hommage à celle qui fut la première femme des temps modernes à gouverner un pays musulman, et dont la mort a eu un retentissement mondial.

Benazir Bhutto, 54 ans, a été tuée dans un attentat suicide le 27 décembre 2007 à Rawalpindi, ville jumelle de la capitale Islamabad, tandis qu'elle faisait campagne pour les élections législatives, deux mois après son retour d'exil.

Cette attaque, qui fit une vingtaine de morts, plongea le Pakistan dans une période de chaos politique et de violences en partie achevée en septembre avec l'arrivée à la présidence d'Asif Ali Zardari.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer