Source ID:; App Source:

Les auteurs des attentats sont «apatrides», dit le Pakistan

Le président pakistanais Asif Ali Zardari.... (Photo: AP)

Agrandir

Le président pakistanais Asif Ali Zardari.

Photo: AP

Dossiers >

Attentats à Bombay

International

Attentats à Bombay

Consultez les dernières informations sur les attentats terroristes à Bombay, en Inde. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Les auteurs des attentats de Bombay sont des «apatrides», a déclaré mardi le président pakistanais Asif Ali Zardari, démentant catégoriquement l'implication de son pays dans ces actes de violence.

«Je pense qu'il s'agit de militants apatrides qui agissent dans l'ensemble de la région (...) et prennent le monde entier en otage», a déclaré M. Zardari, interrogé par la chaîne de télévision américaine CNN. «L'Etat pakistanais n'est responsable en aucune façon», a ajouté le président à propos des attentats de Bombay qui ont fait 188 morts et plus de 300 blessés à la fin de la semaine dernière.

«L'Etat pakistanais n'est à l'évidence pas impliqué. Nous faisons partie des victimes», a déclaré M. Zardari, époux de l'ex-Premier ministre Benazir Bhutto, tuée fin 2007 dans un attentat.

M. Zardari a par ailleurs dit douter des affirmations de l'Inde selon lesquelles le seul membre survivant du commando, actuellement en détention, est de nationalité pakistanaise.

«Nous n'avons reçu aucune preuve tangible permettant de dire qu'il s'agit bien d'un Pakistanais. J'en doute énormément», a-t-il lancé.

Samedi, le président pakistanais avait appelé l'Inde à ne pas «réagir de façon excessive» aux attentats de Bombay et juré qu'il ferait preuve de la plus grande sévérité si une implication pakistanaise était prouvée.

Islamabad a offert de travailler main dans la main avec New Delhi pour remonter jusqu'aux commanditaires des attentats. L'Inde réclame au Pakistan l'extradition de 20 suspects qu'elle pense impliqués dans ces actions.

Selon le quotidien Wall Street Journal, la police indienne pense avoir identifié le cerveau des attentats en la personne de Yusuf Muzammil, chef des opérations terroristes du mouvement islamiste Lashkar-e-Taïba, basé au Pakistan.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer