Source ID:; App Source:

Principaux événements depuis le coup d'État de 2006

Des manifestants anti-gouvernement dans un aéroport de Bangkok.... (Photo: Reuters)

Agrandir

Des manifestants anti-gouvernement dans un aéroport de Bangkok.

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Bangkok

La Thaïlande connaît une situation politique chaotique depuis plusieurs années. Voici les principaux événements survenus dans ce royaume d'Asie du Sud-Est depuis le coup d'État ayant renversé le premier ministre Thaksin Shinawatra en 2006:

2006

19 septembre: des généraux royalistes renversent Thaksin Shinawatra, premier ministre depuis 2001, alors qu'il se trouve à New York. Les militaires gèrent le pays pendant plus d'un an.

2007

Juin: Les avoirs de Thaksin sont gelés sur décision de justice.

Décembre: Le Parti du Peuple, proche de Thaksin, remporte les premières élections post-coup d'État.

2008

Mai: Le mouvement royaliste et anti-Thaksin des «chemises jaunes» organise de nouvelles manifestations, à l'image de celles ayant précédé le putsch.

Septembre: L'état d'urgence est déclaré pour 12 jours après des heurts entre groupes anti et pro-gouvernement. Une personne est tuée et des dizaines blessées.

Octobre: Deux personnes sont tuées et près de 500 blessées lors d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. Un tribunal condamne Thaksin in abstentia à deux ans de prison pour conflit d'intérêt. L'homme d'affaires a alors déjà quitté le pays. Il n'y est pas revenu depuis.

Novembre-décembre: Les «chemises jaunes» bloquent les aéroports de Bangkok. L'état d'urgence est imposé pendant près de deux semaines.

Décembre: La Cour constitutionnelle dissout le parti du premier ministre Somchai Wongsawat, beau-frère de Thaksin, contraint d'abandonner ses fonctions. Le président du Parti Démocrate, Abhisit Vejjajiva, soutenu par les «jaunes», devient premier ministre à la tête d'une coalition de six partis.

2009

Janvier-Mars: Les «chemises rouges» loyales à Thaksin multiplient les manifestations contre Abhisit.

Avril: les «rouges» envahissent le bâtiment accueillant un sommet asiatique dans la station balnéaire de Pattaya. Les dirigeants partent précipitamment et la réunion est annulée.

L'état d'urgence est imposé durant douze jours. Deux personnes sont tuées.

2010

Février: La Cour suprême thaïlandaise condamne Thaksin in absentia à deux ans de prison pour abus de pouvoir.

12 mars: Les chemises rouges, pro-Thaksin, manifestent dans les rues de Bangkok et demandent la démission du premier ministre, Abhisit Vejjajiva, mis en place par le Parlement, mais jamais élu.

10 avril: Trois jours après le décret de l'état d'urgence, les militaires utilisent des gaz lacrymogènes et des balles de caoutchouc pour disperser les «chemises rouges». Vingt-cinq personnes sont tuées.

15 au 18 avril: Les chemises rouges se barricadent au coeur d'un quartier d'affaires de la capitale.

3 mai:Le gouvernement propose de tenir des élections anticipées. L'offre est récusée le 12 mai.

13 mai: L'assassinat par balle d'un général qui était entré dans les chemises rouges marque le début de 6 jours de confrontations sanglantes au centre-ville de Bangkok entre l'armée thaïlandaise et les manifestants. Plus de 40 personnes perdent la vie.

19 mai: L'armée prend d'assaut les barricades des chemises rouges, tuant cinq personnes. Quatre leaders du mouvement pro-Thaksin se rendent.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer