(Caracas) L’ONU a présenté vendredi son programme d’aide humanitaire au Venezuela en 2021, estimé à 7 milliards de dollars, à travers plus de 200 projets dans le pays.  

Agence France-Presse

Il s’agit de « poursuivre et d’approfondir l’impact de la réponse humanitaire au Venezuela » mené par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), a indiqué dans un communiqué Jan Harfst, coordinateur résident des Nations Unies au Venezuela.

« Au cours de 2020, nous avons porté assistance à 4,9 millions de personnes, ce qui démontre la capacité des Nations Unies et de nos partenaires à s’adapter à un nouveau contexte marqué par la pandémie et à atteindre les populations les plus vulnérables », a poursuivi le responsable.

L’agence de l’ONU estimé le plan d’aide pour 2021 à 7 milliards de dollars, dont 83,9 millions collectés auprès de donateurs internationaux. En 2020, 258 millions de dollars avaient été réunis auprès des donateurs.  

Selon OCHA, la capacité d’aide humanitaire « a augmenté en raison de l’accroissement du nombre d’acteurs humanitaires, dont le Programme alimentaire mondial (PAM) », qui a conclu en mars un accord avec le gouvernement pour un budget annuel de 190 millions de dollars.

Le Venezuela, pays frappé par des sanctions économiques, est confronté à la pire crise de son histoire récente, avec sept années de récession, une hyperinflation et un pouvoir d’achat au plus bas. La situation a contraint plus de cinq millions de personnes à quitter le pays.  

Depuis le début de la pandémie, le pays de près de 30 millions d’habitants a recensé 257 000 cas de COVID-19 dont 2906 décès, selon les autorités, qui sont cependant accusées par l’opposition de sous-évaluer les statistiques. Aucun chiffre n’est disponible sur le programme de vaccination en cours.

Une trentaine de donateurs internationaux, États-Unis en tête, se sont engagés jeudi à débloquer plus de 1,5 milliard de dollars en 2021 pour aider les millions de Vénézuéliens ayant fui leur pays.