(Montevideo) L’Amérique latine et les Caraïbes ont dépassé mercredi le seuil des 15 000 morts du coronavirus, le Brésil étant le pays le plus touché avec près de 8000 décès, selon un décompte de l’AFP basé sur des données officielles.

Agence France-Presse

Cette région du monde où la pandémie devrait être au plus haut dans les prochains jours a enregistré plus de 282 000 cas de COVID-19 à 2 h 30 GMT mercredi. Après le Brésil (7921 décès et 114 715 contaminés), les pays les plus touchés sont le Mexique (2271 et 24 905) puis l’Équateur (1569 et 31 881).

Plusieurs pays comme l’Équateur, la Colombie et la République dominicaine ont donc décidé d’étendre les mesures de confinement, afin de prévenir la propagation de la pandémie.

L’Organisation panaméricaine de la santé a appelé les gouvernements à être « prudents » en assouplissant ces mesures et a averti que la transmission était « encore très élevée » au Brésil, en Équateur, au Pérou, au Chili et au Mexique.

Le Brésil a été le premier pays d’Amérique latine à confirmer une infection à coronavirus le 26 février : un homme de 61 ans qui s’était rendu en Lombardie, l’une des régions les plus touchées par la pandémie en Italie, quelques jours auparavant.

L’épidémie de COVID-19 a déjà fait 256 000 morts depuis son apparition en décembre en Chine et cloîtré à la maison plus de la moitié de l’humanité, plongeant l’économie dans un sommeil sans précédent.