(Mexico) Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a confirmé mardi sa volonté de mettre son avion officiel au tirage au sort, faute d’acheteur intéressé.

Agence France-Presse

« Si aucun acheteur, aucune offre ne se présentent, nous mettrons en œuvre un autre plan et ce sera très probablement un tirage au sort », a déclaré le président lors d’une conférence de presse, peu avant de présenter le billet de loterie devant permettre de remporter ce prix inédit.

Sur ce billet de « cachito », le nom de la loterie au Mexique, apparaît une photo de l’avion avec la légende : « premier prix, l’avion présidentiel », en lettres orange et verte.

Les autorités ont promis de verser le produit de la vente de cet avion de luxe, un Boeing 787 « Dreamliner », à des fonds d’aide aux migrants ou aux plus démunis.

AP

L’avion d’Andrés Manuel López Obrador

Pas moins de six millions de billets de loterie d’une valeur de 500 pesos (environ 25 dollars) seraient mis en vente. Les autorités espèrent ainsi récupérer au moins 2,5 milliards de pesos (127 millions de dollars).

M. López Obrador avait indiqué dès le début de son mandat ne pas vouloir utiliser cet avion, et l’avait mis en vente, mais aucun acheteur ne s’est présenté jusqu’à présent. Il avait été acquis par le gouvernement du président Felipe Calderon (2012-2018) pour un coût de 218 millions de dollars. Il vaudrait aujourd’hui entre 130 millions et 150 millions de dollars.

La nouvelle a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux, nombre de Mexicains se demandant comment ils pourraient assurer l’entretien d’un tel avion.

Le président mexicain a toutefois promis au vainqueur de ce tirage au sort inédit un an de maintenance gratuite de l’appareil sur la base militaire de Santa Lucia ou à l’aéroport de la ville de Mexico.