(Rio de Janeiro) Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a indiqué lundi qu’il allait être opéré en septembre pour un calcul rénal.

Agence France-Presse

M. Bolsonaro, 65 ans, a déjà rencontré plusieurs problèmes de santé, outre sa contamination à la COVID-19, qui ont nécéssité quatre opérations à la suite de l’attentat au couteau dont il a été victime en 2018 pendant sa campagne électorale.

« J’ai senti une gêne et j’ai subi un examen. Mais je me sens bien. C’est un problème lié à l’âge », a expliqué le président d’extrême droite à la chaîne CNN Brasil.

M. Bolsonaro avait annoncé début juillet avoir été infecté par le coronavirus avant d’assurer en août qu’il était guéri grâce à l’absorption d’hydrochloroquine, médicament pourtant sans efficacité vérifiée scientiquement contre le virus.

Le président brésilien avait au début de l’épidémie qualifié la COVID-19 de « petite grippe », avant de s’opposer aux mesures de confinement décidées par les gouverneurs de plusieurs États du Brésil.