(Rio de Janeiro) Le Brésil a dépassé le cap des 80 000 morts du coronavirus après avoir enregistré lundi 632 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministère de la Santé.

Agence France-Presse

Le plus grand pays d’Amérique latine déplore au total 80 120 morts de la COVID-19 et plus de 2,1 millions de cas confirmés de contamination avec 20 257 nouveaux cas en une journée.

Des chiffres toutefois considérés comme largement inférieurs à la réalité par la communauté scientifique, en raison de l’insuffisance de tests dans ce pays dont le président, Jair Bolsonaro, a lui aussi été contaminé, ainsi que plusieurs membres de son gouvernement, et se trouve en quarantaine.

IMAGE TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE JAIR BOLSONARO VIA AFP

Jair Bolsonaro montre une boîte d'hydroxychloroquine à ses partisans réunis devant le palais présidentiel, samedi à Brasilia.

Vendredi, l’OMS a affirmé que la pandémie avait atteint un plateau, appelant les autorités à saisir cette « opportunité pour repousser la maladie ».

La moyenne des décès sur sept jours demeure supérieure à 1000 décès quotidiens depuis plus d’un mois, avec de grandes disparités régionales.

Si le nombre de décès quotidiens s’est stabilisé dans certaines régions, les courbes sont en pleine ascension dans les zones touchées plus tardivement, notamment le sud et le centre-ouest.