(Mexico) Un commando d’environ 70 personnes armées a été arrêté samedi par la police et l’armée dans le sud du Mexique, alors qu’il était apparemment sur le point de se livrer à une sanglante expédition punitive, ont annoncé les autorités.

Agence France-Presse

Cette arrestation massive a eu lieu à La Union, dans le nord-ouest de l’État de Guerrero qui compte parmi les plus violents du Mexique en raison des guerres sans merci auxquelles se livrent les cartels de trafiquants de drogue.

« Les premiers éléments de l’enquête indiquent que ces personnes avaient l’intention d’affronter les membres d’un autre groupe de criminels pour le contrôle de la zone », a expliqué le secrétariat mexicain à la Sécurité dans un communiqué.

Le commando, équipé d’armes de différents calibres, a été intercepté alors qu’il se dirigeait vers la ville de Petacalco à bord d’un convoi de plusieurs véhicules. Les malfaiteurs présumés ont été déférés devant la justice.

Le Mexique est le théâtre depuis 2006 d’une vague de violences liée au trafic de drogue qui a fait plus de 250 000 morts.