Le président Nicolas Maduro a dénoncé mercredi « l'arrogance » du vice-président américain Mike Pence qui s'est « ridiculisé » en demandant à l'ONU de reconnaître l'opposant Juan Guaidó comme le dirigeant du Venezuela.

AGENCE FRANCE-PRESSE

« Aujourd'hui (mercredi) le vice-président des États-Unis, Mike Pence, s'est ridiculisé au Conseil de sécurité des Nations unies. Je ne comprends pas son arrogance, sa suffisance, son suprémacisme racial », a déclaré Nicolas Maduro dans une allocution télévisée.  

Plus de détails suivront.