(Mexico) Le gouvernement mexicain a indiqué que les deux Israéliens abattus mercredi dans un centre commercial luxueux de Mexico étaient impliqués dans le blanchiment d’argent et liés à des groupes criminels mexicains.  

Agence France-Presse

«Il s’agit de règlements de compte entre groupes criminels […], de disputes liées à des relations avec des organisations, pour des territoires, mais principalement pour du blanchiment d’argent» a indiqué à la presse le ministre de la Sécurité, Alfonso Durazo.

Le ministre a précisé que les deux hommes avaient «des relations avec d’autres organisations criminelles» sans toutefois préciser lesquelles.  

«Ce qui est clair c’est que ces organisations criminelles israéliennes ont des liens avec les organisations mexicaines» a-t-il ajouté.  

Les deux hommes ont été abattus alors qu’ils se trouvaient dans un restaurant du centre commercial Plaza Artz Pedregal, dans le sud de la capitale.

L’ambassade d’Israël au Mexique a annoncé dans un communiqué qu’il s’agissait de Alon Azulay, 41 ans, et de Benjamin Yeshurun Sutchi, 44 ans, qui avaient tous deux «des antécédents criminels en Israël comme au Mexique».

Une femme suspectée d’être l’auteure des tirs a été interpellée alors qu’elle tentait de s’enfuir de la scène de crime. Elle a d’abord indiqué aux policiers qu’il s’agissait d’un crime passionnel avant de changer de version.

Ce double meurtre s’est accompagné d’une fusillade à l’extérieur du centre commercial provoquée par deux hommes armés, appartenant probablement au même groupe criminel, au cours de laquelle un policier a été blessé.