Au moins treize personnes ont été tuées, et une autre portée disparue, lors d'un affrontement entre groupes d'agriculteurs armés se disputant des terres dans l'État de Oaxaca, au sud du Mexique, ont annoncé mardi les autorités locales.

Mis à jour le 17 juill. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les faits se sont déroulés lundi dans la région de Yautepec, quand des habitants de la localité de Santa Maria Ecatepec effectuant une patrouille pour surveiller leurs terres ont été attaqués par des rivaux de de San Lucas Ixcotepec.

On dénombre pour le moment «13 personnes décédées, parmi lesquelles deux femmes, et un blessé», ainsi qu'une personne disparue, selon un communiqué des autorités judiciaires de l'État.

Plusieurs dizaines de policiers ont été déployés sur place après le drame.

Le conflit agraire entre ces deux communautés remonte aux années soixante-dix.

L'État de Oaxaca, l'un des plus pauvres du Mexique, abrite de nombreuses communautés indigènes où plusieurs conflits fonciers non résolus dégénèrent sporadiquement en violences.

En mai 2002, une embuscade entre groupes antagonistes avait fait 26 morts à Santiago Xochixtepec. Le 1er juillet dernier, un affrontement entre habitants de deux communautés a fait trois morts et trois blessés.

Selon la chambre de conciliation agricole locale, 364 conflits agricoles sont recensés dont «32 à haut risques» dans l'État de Oaxaca.