La tempête tropicale Rachel s'est transformée samedi en ouragan en s'éloignant de la côte est du Mexique, mais provoque toujours de fortes pluies sur la région de la prestigieuse station balnéaire de Los Cabos, déjà dévastée à la mi-septembre par l'ouragan Odile.

Publié le 27 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Rachel, un ouragan de catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq, se trouvait samedi à 21h00 (17h00 à Montréal)  à 740 km à l'ouest/sud-ouest de Cabo San Lucas, dans la municipalité de Los Cabos, à l'extrémité sud de la péninsule mexicaine de Basse-Californie du Sud.

Le Service météorologique national (SMN) du Mexique a annoncé que Rachel allait continuer à provoquer de fortes chutes de pluie sur la région.

L'ouragan se déplace sur l'océan Pacifique à une vitesse de 13 km/h en direction du nord-ouest, provoquant des vents de 120 km/h avec des rafales à 150 km/h.

Le passage à la mi-septembre de l'ouragan Odile, classé en catégorie 3, a fait six morts et des centaines de sans-abri à Los Cabos, et les dégâts causés aux hôtels et aux commerces de cette station balnéaire de renommée internationale sont évalués à un milliard de dollars.

Alors qu'elle tente de se rétablir des ravages de l'ouragan Odile, qui a touché la péninsule le 14 septembre, juste avant le début de la saison touristique, la station balnéaire, à présent vide, est toujours confrontée à des problèmes d'approvisionnement en eau potable et en énergie électrique, ainsi que dans le domaine des télécommunications.