Source ID:; App Source:

Colombie: six guérilleros des FARC tués par l'armée

Principale guérilla du pays avec 7000 à 8000... (Photo MARCELO SALINAS, Archives AFP)

Agrandir

Principale guérilla du pays avec 7000 à 8000 hommes, selon les autorités, les FARC mènent depuis novembre 2012 des pourparlers de paix avec le gouvernement colombien du président Juan Manuel Santos à La Havane pour tenter de mettre fin à un demi-siècle de conflit armé qui a fait plus de 220 000 morts et cinq millions de déplacés.

Photo MARCELO SALINAS, Archives AFP

Agence France-Presse
BOGOTA

Au moins six guérilleros des FARC ont été tués et sept autres capturés au cours de diverses opérations militaires dans le sud-ouest de la Colombie, a annoncé lundi l'armée à la veille du début d'un nouveau cycle de négociations de paix à Cuba.

Selon un communiqué, trois rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie ont péri dans le bombardement de leur camp dans la province du Cauca.

Par ailleurs, deux guérilleros ont été abattus dans la vallée del Cauca alors qu'un autre a été tué dans des combats avec des soldats dans le Cauca.

Sept autres hommes ont été capturés à l'issue d'affrontements avec l'armée au cours du week-end, dans les provinces du Cauca et de Nariño.

Lors de ces opérations, les forces armées ont mis la main sur des armes, des moyens de communication, des munitions et 36 mortiers artisanaux.

Principale guérilla du pays avec 7000 à 8000 hommes, selon les autorités, les FARC mènent depuis novembre 2012 des pourparlers de paix avec le gouvernement colombien du président Juan Manuel Santos à La Havane pour tenter de mettre fin à un demi-siècle de conflit armé qui a fait plus de 220 000 morts et cinq millions de déplacés.

Artisan du dialogue avec les FARC, M. Santos (centre-droit) brigue un second mandat de quatre ans à la tête de la Colombie.

Devancé de près de quatre points par son rival Oscar Zuluaga (conservateur) lors du premier tour de la présidentielle (25,7% contre 29,3%) fin mai, M. Santos et son adversaire sont au coude à coude dans les sondages pour le second tour, le 15 juin.

Le gouvernement colombien et la guérilla, qui reprennent mardi leurs discussions, ont déjà conclu trois des six points de l'ordre du jour de leurs négociations à Cuba, portant sur le développement rural, la participation de la guérilla à la vie politique et le narcotrafic.

Reste à aborder deux thèmes : la réparation pour les victimes et l'arrêt des hostilités, puis le mode de ratification d'un éventuel accord définitif.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer