Environ 21 000 personnes sont disparues au Mexique depuis le début de la guerre de la drogue, en 2006, et non 28 000 comme on le croyait précédemment, ont indiqué les autorités mexicaines.

Publié le 23 mai 2014
ASSOCIATED PRESS

Le secrétaire de l'Intérieur Miguel Angel Osorio Chong a déclaré que plus de 14 000 personnes ont été retrouvées vivantes et que 750 décès ont été confirmés.

Cela abaisse à environ 13 000 le nombre de personnes manquantes.

Toutefois, quelque 8000 autres personnes sont disparues depuis que le président Enrique Pena Nieto a pris le pouvoir à la fin de 2012, ce qui mène au bilan actuel de 21 000 disparus.

Le secrétaire Osorio Chong a déclaré en fin de journée, jeudi, que plusieurs personnes qui avaient rapporté un proche disparu n'ont pas pris la peine d'informer les autorités quand ce proche est revenu.

On ne sait pas combien de ceux qui manquent toujours à l'appel ont été enlevés ou tués par des narcotrafiquants, qui enterrent souvent leurs victimes dans des fosses clandestines.