Le chef de la police de Ciudad Juárez (nord), Julian Leyzaola Perez, a accusé la police fédérale d'avoir pris pour cible sa voiture lors d'une opération à la prison de la ville, où un affrontement entre bandes rivales avait fait 17 morts mardi.

Publié le 27 juill. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

M. Leyzaola a assuré qu'un groupe de 20 policiers fédéraux était mêlé à cet incident. «Ils ont tous tiré sur mon véhicule, et heureusement qu'il était blindé car sinon je ne serais déjà plus là», a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse mardi soir.

Le secrétaire général de la mairie de Ciudad Juárez, Hector Arcelus, a confirmé et déploré cet incident lors de la même conférence de presse. «Les policiers fédéraux ont attenté à la vie du chef de la police municipale», a-t-il dit avant d'annoncer son intention de déposer une plainte pour tentative d'homicide.

M. Arcelus a rappelé qu'il s'agissait du troisième incident depuis le début de l'année entre éléments de la police fédérale et autorités municipales de cette ville frontalière des États-Unis, qui enregistre le taux le plus élevé d'actes violents au Mexique.

En janvier, un garde du corps du maire de Ciudad Juárez, Hector Murguia, avait été tué par des agents fédéraux et en mai, des membres de la police fédérale avaient arrêté un cortège de voitures du maire et mis en joue ses gardes du corps.

Le ministère mexicain de la Sécurité publique a confirmé le dernier incident dans un communiqué publié mardi soir, précisant les circonstances: «Le chef de la police municipale de Ciudad Juárez, qui surveillait l'opération destinée à empêcher l'évasion de prisonniers, a rompu le cordon de sécurité et, agissant contrairement aux procédures, a franchi un piquet de policiers sans s'arrêter, et c'est pour cela qu'il a été l'objet de tirs pour freiner son avancée alors qu'il avait l'intention de quitter les lieux».

Ce regain de tension entre la police fédérale et la municipalité de Ciudad Juárez intervient alors que les autorités locales ont annoncé un programme de retrait de la police fédérale de la ville en septembre.

Julian Leyzaola Perez est depuis mars à la tête de la police municipale de Ciudad Juárez, après avoir dirigé avec succès celle de Tijuana, autre ville limitrophe du territoire américain, aujourd'hui relativement pacifiée.

Située en face de la ville américaine d'El Paso, Ciudad Juárez est depuis trois ans le théâtre d'affrontements entre le cartel de Juarez et celui de Sinaloa pour le contrôle du trafic de drogue vers le voisin du nord. En 2010, on y a compté plus de 3100 homicides.