L'épidémie de choléra en Haïti a fait 105 nouveaux décès depuis samedi, soit 442 au total, ont annoncé mercredi les autorités haïtiennes, qui ont également fait état de 1978 nouvelles hospitalisations, soit 6742 au total.

Publié le 3 nov. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le nouveau bilan a été communiqué par le Dr Jocelyne Pierre-Louis du ministère de la Santé haïtien au cours d'une conférence de presse.

Le bilan fourni samedi par les autorités haïtiennes faisait état de 337 décès, soit sept de plus que la veille, et 4764 hospitalisations, soit 50 de plus que vendredi.

Le nouveau bilan fait ainsi apparaître une nette augmentation des décès et des hospitalisations.

Au cours de ces derniers jours, les autorités ont mis en place de nouveaux centres de traitements du choléra (CTC), des cas de personnes victimes de diarrhée ayant été enregistrés dans d'autres régions du pays.

«Plusieurs départements sont heureusement épargnés pour le moment, mais nous prenons les dispositions pour renforcer la sensibilisation et la prise en charge», a indiqué le docteur Pierre-Louis qui a annoncé l'installation de centres de traitement dans la région de Port-au-Prince.

L'épidémie de choléra sévit dans le pays depuis mi-octobre. Des analyses de laboratoires publics américains, rendues publiques lundi par les autorités haïtiennes, ont révélé que la bactérie responsable de l'épidémie était similaire à des souches trouvées en Asie.

Les autorités haïtiennes qui se préparent au passage de la dépression tropicale Tomas, qui pourrait redevenir un ouragan et atteindre le pays en fin de semaine, craignaient une nouvelle flambée du choléra à cause des inondations que les pluies abondantes pourraient provoquer.

«Nous sommes préoccupés à cause des conditions sanitaires dans lesquelles vivent des centaines de milliers de victimes du séisme du 12 janvier», a ajouté Mme Pierre-Louis.