Source ID:; App Source:

Guerre de la drogue au Mexique: 28 000 morts depuis 2006

Avec 1234 victimes, le mois de juillet dernier a... (Photo: Reuters)

Agrandir

Avec 1234 victimes, le mois de juillet dernier a été le plus meurtrier depuis la prise de pouvoir de Felipe Calderon.

Photo: Reuters

Associated Press
Mexico City

Le président mexicain Felipe Calderon s'est dit prêt à lancer un débat sur la légalisation des drogues, mardi, après que son gouvernement eut annoncé que plus de 28 000 personnes sont mortes dans des violences reliées à la drogue depuis que M. Calderon a déclaré la guerre aux cartels en 2006.

Le directeur du service des renseignements, Guillermo Valdes, a aussi indiqué que les autorités avaient confisqué environ 84 000 armes et saisi 411 millions $ en devises américaines et l'équivalent de 26 millions $ en pesos.

M. Valdes a dévoilé ces statistiques lors d'une rencontre avec le président Calderon et avec des représentants de groupes d'affaires et municipaux. Les participants à cette rencontre, qui se penchaient sur des façons d'améliorer la stratégie anti-drogue du Mexique, ont appelé le gouvernement à lancer un débat sur la légalisation.

Le président Calderon a dit avoir pris déjà note par le passé de l'avenue de la légalisation.

«Il s'agit d'un débat fondamental qui doit, avant tout, permettre à une pluralité de voix de s'exprimer, a-t-il fait valoir. Vous devez analyser soigneusement le pour et le contre et les arguments clés des deux parties.»

Trois anciens présidents - Cesar Gaviria de Colombie, Ernesto Zedillo du Mexique et Fernando Cardoso du Brésil - ont pressé les pays d'Amérique latine l'année dernière à considérer la légalisation de la marijuana pour miner une source majeure de revenus des cartels. Et le congrès mexicain a aussi débattu de la question.

Mais M. Calderon s'était dit jusqu'à maintenant opposé à l'idée.

«Je ne parle pas seulement de la marijuana, mais de toutes les drogues en général, a déclaré l'analyste et auteur Hector Aguilar Camin en proposant de lancer un débat, mardi.

Le bilan officiel le plus récent en ce qui a trait à la lutte contre le trafic de drogue, qui remonte à la mi-juin, fait état de 24 800 victimes. Le directeur du service des renseignements n'a toutefois pas précisé la période correspondant à ces données.

Le gouvernement mexicain ne dévoile pas régulièrement de statistiques sur le nombre de victimes, mais des quotidiens de premier plan, qui ont fait leur propre compte, ont rapporté que le mois de juillet avait été le plus meurtrier depuis la prise de pouvoir de M. Calderon. Selon le quotidien national Milenio, 1234 personnes ont été tuées le mois dernier.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer