Source ID:; App Source:

Pérou: 13 militaires tués dans une embuscade du Sentier Lumineux

Plusieurs soldats ont été tués à la suite... (Photo: Reuters)

Agrandir

Plusieurs soldats ont été tués à la suite d'une attaque qui aurait vraisemblablement été perpétrée par le Sentier lumineux, au sud-est du Pérou.

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Lima

Treize militaires péruviens ont trouvé la mort dans une embuscade attribuée à des guérilleros issus de l'organisation du Sentier Lumineux contre une patrouille de soldats dans le sud-est du Pérou, a annoncé samedi à Lima le ministre de la défense, Antero Flores Araoz.

«L'attaque effectuée avec de la dynamite et des grenades est survenue jeudi et un capitaine, un sous-officier et onze soldats ont été tués», a indiqué Flores Araoz dans une conférence de presse, précisant que «la plupart des soldats étaient tombés dans un précipice».

L'éloignement de l'endroit et la difficulté des communications dans la jungle a retardé son annonce, a-t-il expliqué.

L'embuscade, qui a également fait deux blessés et un disparu, a eu lieu près du village de Sanabamba, dans la province de Huanta, dans le département d'Ayacucho, à 550 km au sud-est de Lima.

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière du Sentier Lumineux ces dix dernières années.

«Nous gagnerons la guerre, cette attaque ne va pas affaiblir le moral des forces armées», a affirmé Flores Araoz, qui était accompagné du chef du commandement conjoint des forces armées, le general Francisco Contreras.

La patrouille se dirigeait vers la vallée de l'Apurimac Ene et la forêt vierge de Vizcatan, zone de production de coca, considérée comme le principal bastion des guérilleros.

Une première embuscade dans la même zone quelques heures auparavant avait provoqué la mort d'un militaire ainsi que quatre blessés.

La région de Vizcatan a été ces derniers mois l'épicentre de combats et accrochages entre les forces de sécurité péruviennes et ce qui reste des guérillas d'extrême gauche des années 1980-90, aujourd'hui liées au trafic de drogue dont ils assurent la protection, selon les autorités militaires.

Le Sentier Lumineux (SL) d'inspiration maoïste, et le MRTA (guévariste) ont été les acteurs d'un conflit sanglant contre les gouvernements péruviens successifs entre 1980 et 2000, qui a laissé 70 000 morts ou disparus. Le chef du SL, Abimael Guzman, capturé en 1992, a été condamné à la prison à vie.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer