Une trentaine de jeunes touristes de diverses nationalités ont été attaqués et dévalisés par un groupe d'hommes armés jeudi à l'aube dans leur hôtel du centre de Rio, où ils étaient venus passer la semaine du carnaval, a indiqué la police.

Mis à jour le 19 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

La veille, 13 autres touristes avaient été attaqués et dévalisés dans les mêmes circonstances dans un autre hôtel situé dans le quartier touristique de Copacabana. D'après la police, l'un des bandits a demandé à utiliser les toilettes du petit hôtel bon marché, situé dans le quartier bohème de la ville, vers 3h00 du matin et a pris en otage le réceptionniste pour permettre l'entrée de ses complices. Le groupe armé de couteaux, grenades et pistolets a ensuite dévalisé tous les touristes, emportant argent, passeports et appareils photos.

Au moment de l'attaque, 34 touristes anglais, américains, argentins, entre autres, se trouvaient dans l'hôtel.

Mercredi, dans un autre hôtel bon marché de Copacabana, 13 touristes avaient été dévalisés, à l'aube également, par quatre hommes armés.

En raison de ces attaques, le plan de sécurité pour le carnaval élaboré par l'Association brésilienne des hôteliers en collaboration avec la police, a été avancé à jeudi au lieu de vendredi, jour de l'ouverture officielle des festivités.