Un Péruvien a été interpellé en possession de 36 grenades de guerre, dimanche à Lima, avant le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) qui se déroule ce week-end, a annoncé lundi la police.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les grenades ont été découvertes dans la voiture à bord de laquelle circulait cet homme de 31 ans dans un quartier populaire de la capitale péruvienne, a indiqué le général Julio Vergara, chef de la sécurité pour le sommet de l'Apec.

Le suspect n'a opposé aucune résistance lors de son arrestation et l'enquête a été confiée à «la police anti-terroriste», a-t-il déclaré. «Nous ne pouvons rien dire pour le moment», a ajouté M. Vergara, interrogé par les journalistes sur un éventuel lien avec le sommet.

Un dispositif de quelque 39.000 policiers a été déployé en prévision du sommet qui réunit les dirigeants de 21 pays, dont les Etats-Unis, le Japon, la Chine ou encore la Russie.

Les saisies d'armes sont fréquentes au Pérou, où de multiples vols dans des arsenaux de l'armée permettent d'alimenter un trafic pour les bandes criminelles, ainsi que les rebelles de la guérilla voisine des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie).