Source ID:; App Source:

«J'ai sauvé ma fille de l'enfer syrien»

Meriam Rhaiem, sa petite Assia dans les bras,... (PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AFP)

Agrandir

Meriam Rhaiem, sa petite Assia dans les bras, à son arrivée sur le tarmac de la base aérienne de Villacoublay, en région parisienne, en compagnie du ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve (à sa gauche), le 3 septembre.

PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AFP

La Presse

Depuis 10 mois, sa fille, aujourd'hui âgée de 2 ans, était retenue en Syrie par son père, venu en terre de djihad combattre Bachar al-Assad dans les rangs du front Al-Nosra, filiale syrienne d'Al-Qaïda. Dix mois durant lesquels Meriam Rhaiem n'a cessé de se démener pour récupérer sa fille, le «plus jeune otage de France». Venant tout juste de retrouver sa petite Assia en sol turc, le 2 septembre, Mériem Rhaiem déclare sur les ondes de RTL: «J'ai sauvé ma fille de l'enfer syrien».

À lire sur lefigaro.fr




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer