Alors que l'Allemagne et l'Argentine croisaient le fer sur la pelouse du Maracanã de Rio pour mettre la main sur la prestigieuse Coupe du monde de soccer (remportée par la Mannschaft 1-0 en prolongation), l'ex-gloire française de Manchester United Éric Cantona et le controversé fondateur de WikiLeaks Julian Assange s'entraînaient ferme dans une pièce de l'ambassade de l'Équateur à Londres, où l'Australien est réfugié depuis 2012.

LA PRESSE

Un cliché de ce duo improbable a été diffusé sur le compte Twitter de WikiLeaks avec la mention Coupe du monde du contre-espionnage. Rare info ayant filtrée sur cette nouvelle amitié qui devrait mener à une future «collaboration» qui sera dévoilée «en temps et en heure», selon le Guardian.

À lire sur lefigaro.fr