Quand le FN veut «écraser» et «marcher» sur les journalistes

Le FN est sorti vainqueur des européennes de... (PHOTO CHARLES PLATIAU, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le FN est sorti vainqueur des européennes de dimanche avec 25 % des voix.

PHOTO CHARLES PLATIAU, ARCHIVES REUTERS

La Presse

«Notre plan média, c'est de vous attaquer à mort. La presse nous est défavorable, pourquoi continuer à collaborer avec elle?» Ces mots sont ceux de Philippe Martel, chef de cabinet de Marine Le Pen, si l'on en croit l'hebdomadaire Le Point. Le conseiller de la dirigeante du Front national nie quant à lui catégoriquement avoir tenu de tels propos.

Selon la journaliste du Point Anna Cabana, la nouvelle stratégie médiatique du parti d'extrême droite qui prend de plus en plus de place sur l'échiquier politique français (le FN est notamment sorti vainqueur des européennes de dimanche avec 25 % des voix) consiste à passer au peigne fin le passé des journalistes qui couvrent le parti. Études, allégeances politiques, lieu de résidence, etc.

Une affirmation que M. Martel a démentie via son fil Twitter.

À lire sur lefigaro.fr




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer