Face à un nouvel épisode de smog extrême baptisé «airpocalypse», les autorités chinoises ont trouvé le moyen que le soleil continue de briller sur Pékin, en diffusant l'étoile sur des écrans géants, permettant ainsi aux Pékinois de jouir d'un peu plus de lumière «naturelle».

Publié le 17 janv. 2014
LA PRESSE

En plus de remplacer le soleil, ces écrans géants sur lesquels on peut normalement lire des messages à l'attention des touristes transmettent dorénavant des consignes à caractère environnemental, comme : «Protéger l'environnement est l'affaire de tous».

À lire sur dailymail.co.uk