Source ID:; App Source:

La dernière embrassade

Les corps de deux victimes du drame de... (PHOTO TASLIMA AKHTER)

Agrandir

Les corps de deux victimes du drame de Savar, en banlieue de Dacca, sont retrouvés enlacés dans les décombres de l'immeuble de neuf étages, le 25 avril.

PHOTO TASLIMA AKHTER

La Presse

La tragédie qui a frappé le Bangladesh le 24 avril, alors qu'un immeuble de neuf étages abritant des ateliers textiles s'est effondré en banlieue de la capitale Dacca, fauchant la vie de plus de 800 travailleurs, a donné lieu à plus d'une photo puissante, prenante, voire insoutenable. Mais parmi ces clichés, une photo sort indiscutablement du lot, dépeignant dans un seul cadre tout le drame bangladais.

La photo, l'oeuvre de Taslima Akhter, montre deux victimes de la catastrophe mortes en s'embrassant. «Cette image, bien qu'étant extrêmement perturbante, est d'une beauté envoûtante. Une embrassade dans la mort, cette tendresse qui s'élève des décombres pour nous toucher quand on est le plus vulnérable», résume le spécialiste de la photographie, Shahidul Alam.

À voir (et à lire) sur time.com




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer