Le géant du cinéma français Gérad Depardieu, qui défraie la manchette depuis quelques semaines et son exil annoncé dans la république russe de la Mordovie, n'est plus.

Mis à jour le 18 janv. 2013
LA PRESSE

C'est du moins ce qu'annonçait la Une du numéro du 16 janvier de l'hebdo français Les Inrockuptibles qui, sous la photo de celui qui incarne à merveille Obélix titre : «1948-2013 : c'était Depardieu».

Ce dernier numéro des Inrocks signé Audrey Pulvar, ex-compagne du ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui revient sur la polémique qu'a soulevée l'exil fiscal du célèbre acteur français a créé un tollé sur la Toile, où plusieurs dénoncent l'assassinat fictif du célèbre acteur français, comme étant un coup de pub indigne.

UNE DES INROCKUPTIBLES DU 16 JANVIER 2013

À lire sur lefigaro.fr