Le quotidien floridien The Miami Herald a comparé l'auteur de l'agression à Hannibal Lecter, le «cannibale en série» des récits de Thomas Harris, immortalisé au grand écran par Anthony Hopkins. Samedi dernier, un homme a été abattu par un policier alors qu'il refusait de cesser de dévorer sa victime.

LA PRESSE

Sur une piste cyclable en bordure d'une autoroute de Miami, le cannibale est surpris par un passant en train d'avaler littéralement un autre homme. L'agresseur et la victime sont tous les deux nus. Alerté par le témoin, un policier dépêché sur la scène de film d'horreur somme l'agresseur qui, tout en grognant, mastique toujours de la chaire, de lâcher sa victime. Rien n'y fait, l'homme continue. Le policier devra tirer plusieurs fois pour stopper l'appétit du cannibale, qui ne lâchera sa proie qu'en perdant la vie.

Selon l'hypothèse des enquêteurs, la victime serait un sans-abri alors que l'agresseur pourrait avoir subi une overdose d'une nouvelle génération de LSD, un puissant hallucinogène.

À lire et à voir sur miamiherald.com et parismatch.com